Le Sport pour Maigrir Rapidement ou l’Art de Perdre votre Temps et votre Argent Inutilement ?

Le Sport pour Maigrir Rapidement ou l’Art de Perdre votre Temps et votre Argent Inutilement ?
7 raisons de ne pas faire de sport pour maigrir rapidement - sante dacier
7 raisons de ne pas faire de sport pour maigrir rapidement - sante dacier
7 raisons de ne pas faire de sport pour maigrir rapidement - sante dacier
7 raisons de ne pas faire de sport pour maigrir rapidement - sante dacier

« Tu n’arriveras jamais à brûler ta graisse si tu ne fais pas de sport »

On m’a dit cette phrase tellement de fois dans ma vie que j’ai fini par y croire. 

C’est pour cette raison que j’ai décidé en 2010 de m’inscrire dans une salle de Fitness. 

À cette époque-là, j’avais pour seul objectif de perdre la graisse que j’avais accumulée sur mon ventre et d’avoir un corps plus athlétique.

Mais tout ne s’est pas passé comme je le voulais…

J’ai passé une quinzaine d’heures par semaine, pendant plusieurs mois, à m’acharner comme un dingue en salle. 

J’ai poussé plusieurs dizaines de kilos de fontes, couru sans relâche sur des tapis de course, accumulé des milliers de répétitions d’abdos à en avoir des brûlures. 

J’étais convaincu que plus j’en faisais et meilleurs seront mes résultats…

Et devinez quels ont été ces résultats.

Proche du néant ! 

Bon OK j’exagère un petit peu…

J’ai transpiré comme un phoque, eut des courbatures à chaque lendemain de séance, mais, fort heureusement, j’ai aussi pris un petit peu de muscle (et de poids) au passage.

Mais malgré mes résultats, j’étais tout de même frustré de ne pas avoir réussi à me débarrasser de cette bouée que j’avais sur mon ventre. 

Autant d’espoir et d’effort pour si peu de résultats, c’est très vite démoralisant ! 

Mais j’ai tout de même essayé de comprendre pourquoi je n’y arrivai pas.

Et en m’intéressant en profondeur à la réelle efficacité du sport dans la perte de graisse, j’ai réalisé que le problème ne venait pas de moi…

…Mais plutôt de cette fausse idée reçue ancrée dans la tête de beaucoup de personnes.

Il m’a donc fallu plusieurs mois pour comprendre qu’on se trompe sur toute la ligne à ce sujet. 

Et si je vous disais :

1 – Qu’on ne vous a pas dit la vérité sur le sport !

2 – Que c’est un moyen inefficace ou du moins extrêmement surestimé pour perdre de la graisse !

3 – Que derrière le fameux message « mange moins et bouge plus » bien ancré dans nos têtes se cachait en réalité un énorme conflit d’intérêts…

Vous me prendriez pour un fou, n’est-ce pas ? 😃

Alors je pense que c’est ce qui va sans doute arriver parce que laissez-moi vous dire une chose et accrochez-vous bien :

Le sport est un des moyens les plus inutiles au Monde pour perdre de la graisse !

Mais avant de crier au scandale ou bien même de me brûler vif sur un bûcher, accordez-moi seulement une quarantaine de minutes pour vous démontrer que je ne suis pas aussi fou que vous le pensez 😃. 

(Bon si peut être un petit chouia 😜)

Dans cet article, je vais vous montrer pourquoi miser sur le sport pour maigrir est une perte de temps monumentale, et ceux sur quoi vous devez vraiment vous focaliser pour un maximum de résultat 😃. 

Voici ce que nous allons voir en détail aujourd’hui : 

SOMMAIRE

Pas mal ce programme, non ? 

Et comme toujours, pour vous offrir du contenu toujours plus qualitatif et pertinent, j’ai pris le soin de m’appuyer sur plusieurs dizaines d’études scientifiques sérieuses sur le sujet. 

Je dis bien « sérieuse » car vous découvrirez dans cet article qu’un grand nombre d’études sur le sujet sont financées par nos amis de l’agroalimentaire et vous saurez pourquoi 😉. 

Cet article va une nouvelle fois vous faire ouvrir les yeux sur la réalité des choses et sur les bonnes pratiques à adopter pour une perte de graisse intelligente 😊.

Alors comme toujours, oubliez tout ce qu’on vous a dit sur le sujet, soyez sceptique, et lisez cet article d’un oeil neuf (vraiment neuf 😉), nous discuterons après 😃. 

Sans plus attendre, préparez-vous un petit jus de citron pressé, installez-vous confortablement et laissez place au maestro 😃 !

Vous n’avez pas le temps de tout lire ?

Recevez gratuitement cet article au format PDF avec les bonus complémentaires, pour le lire tranquillement dès que vous aurez un moment. 

Pour cela, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton ci-dessous 😃 :

1 – Ce qui se Cache derrière le Mythe du Sport pour Maigrir

Avant de vous expliquer pourquoi le sport seul n’a aucun impact significatif dans le cadre d’une perte de graisse, voyons sur quoi se base cette idée reçue.

Si la pratique du sport pour maigrir a autant de succès depuis plusieurs dizaines années, c’est parce qu’il repose sur un principe simple…

Un principe selon lequel pour perdre de la graisse, il suffirait de dépenser plus de calories que vous en consommez.

Pour rappel, une calorie est une unité de mesure de l’énergie présente dans l’aliment. 

Donc pour faire simple, vous faites : 

Apports caloriques – Dépenses caloriques

Et vous allez obtenir un résultat. 

Si celui-ci est positif, vous prenez du poids…

Exemple : 

Au cours d’une journée, Catherine a consommée 2000 calories, mais elle en a dépensée seulement 1700. 

Ce qui fait : 2000 – 1700 = 300 calories

Si celui-ci est négatif, vous perdez du poids…

Exemple : 

Au cours d’une journée, Julie a consommée 1400 calories, mais elle en a dépensée 1500. 

Ce qui fait : 1400 – 1500 = -100 calories

Bien entendu, comme vous vous imaginez bien, tout ceci n’est que théorie ! 

Parce qu’on verra plus loin que dans la pratique les choses sont bien différentes 😃.

Allez soyons sérieux et rangez-moi votre calculatrice ici, les mathématiques n’ont rien à faire dans le fonctionnement de votre corps. 

Comme j’en parle dans mon article sur l’absurdité de compter ses calories pour perdre de la graisse, le fonctionnement de votre corps est bien plus complexe qu’on essaye de vous le faire croire. 

Si cette idée reçue selon laquelle le sport serait la solution ultime pour lutter contre l’obésité est encore bien présente aujourd’hui, c’est qu’il y a une raison qui me parait évidente…

(Encore une fois) elle fait les affaires de tous…

Déjà des salles de sport bien entendu, des vendeurs de complément alimentaire mais aussi et surtout des industriels de l’agroalimentaire. 

Et c’est logique ! 

Si la population est persuadée (à coup de bourrage de crâne et de propagande) de la nécessité absolue de se dépenser physiquement pour maigrir, elle passera sans doute la qualité de son alimentation au second plan au détriment de son activité physique.

Et pour appuyer cette théorie, les industriels de l’agroalimentaire ne se gênent pas pour financer des études allant en ce sens. 

Par exemple, Coca Cola Company a financé plusieurs études pour démontrer que leur boissons n’étaient absolument pas la cause de la montée de l’obésité. 

Selon eux, la perte de poids ne serait qu’une affaire de calories entrantes et sortantes. 

Autrement dit, si vous n’arrivez pas à perdre du poids, ce n’est pas de leur faute, c’est parce que vous ne vous dépensez pas suffisamment…

Coca Cola qui finance une étude pour lutter contre l’obésité, c’est quand même une bonne blague celle là 😃. 

Et bientôt on apprendra que le Ku Kux Klan faisait des donations auprès d’une association luttant pour les droits de la communauté afro-américaine aux États-Unis 😃. 

On aura tout vu !

Mais Coca-Cola ne sont pas les seuls, PepsiCargill (multinationale de l’agroalimentaire) ou bien Mondellez (géant de la confiserie qui se cache derrière Malabar, Toblerone, Milka, etc.) ont aussi pointé du doigt le manque d’exercice physique à travers des études financées par leur soin. 

Mais parfois cela va même encore plus haut, jusqu’à la Maison Blanche. 

Marion Nestlé, un professeur en nutrition à l’université de New York et l’auteur de l’excellent livre « Food Politics » dénonce la campagne « Let’s Move » de Michelle Obama créee en 2010 et qui est à la source de grosses pression de la part des industriels de l’agroalimentaire. 

Selon Marion Nestlé, cette campagne avait pour but d’inciter les personnes à se focaliser sur le sport pour dédouaner les produits issues de l’industrie de l’agroalimentaire. 

2 – 7 Raisons de ne pas se Focaliser sur le Sport pour Maigrir Rapidement

Voilà maintenant que les bases sont établies et que vous savez sur quoi repose tout cet engouement autour du sport, je vais vous expliquer pourquoi c’est une perte de temps (et parfois d’argent) de miser là dessus pour maigrir. 

Et pour cela, je vais vous partager 7 grandes raisons agrémentées, pour chacune d’entres-elles, d’une multitude d’études scientifiques.

Raison 1 : Notre Activité Physique serait Identique à celle de nos Ancêtres

On nous a souvent dit que nous ne pratiquions plus autant de sport que nos ancêtres.

Si cette théorie s’avérait vraie, cela voudrait dire que l’obésité serait principalement due à la baisse de notre activité physique au fil des années. 

Vous êtes d’accord avec moi ?

Et je suis prêt à parier que vous avez déjà entendu des choses de ce type :

« Notre mode de vie sédentaire nous a rendus gros, car nous dépensons beaucoup moins de calories. »

« À l’époque, nos ancêtres passaient leur journée à faire du sport tandis qu’aujourd’hui, nous passons principalement nos journées affalés sur notre canapé devant la télé. »

Et je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire que ça pourrait se tenir d’un point de vue logique. 

Moins de technologies = plus d’actions manuelles.

Mais qu’en est-il en réalité ?

Pratiquons-nous vraiment moins de sport que nos ancêtres ?

À défaut de pouvoir revenir dans le passé pour vivre avec eux 😃, j’ai trouvé des études très intéressantes de Herman Pontzer, un anthropologiste et professeur à l’université de New York aux États-Unis. 

Le professeur Pontzer s’est rendu en Tanzanie à la rencontre d’une tribu de chasseur-cueilleur encore existante aujourd’hui : les Hadza.

Le sport pour maigrir rapidement est-il vraiment une bonne idée, le cas de nos ancêtres sante dacier

C’est un peuple qui partage énormément de points communs avec nos ancêtres du paléolithique, car ils ont conservé un grand nombre de leurs habitudes.

Ce qui fait d’eux une source relativement fiable et une excellente référence de base pour savoir si nous pratiquons réellement moins de sport que nos ancêtres. 

En se rendant sur place en 2009 et 2010, le professeur Pontzer et son équipe ont pu constater en effet qu’ils pratiquaient beaucoup d’activité physique et que le surpoids était inexistant.

Les hommes partent très souvent en vadrouille, ils chassent des animaux et grimpent les arbres pour récolter le miel ou bien cueillir des fruits et légumes. 

Tandis que les femmes, elles, restent à proximité du campement à la recherche de plantes, pour déterrer les tubercules et trouver des baies. 

En passant en revue leurs habitudes, le professeur Pontzer a été très surpris de leur haut niveau d’activité physique et, d’après eux, il ne faisait aucun doute qu’elle était largement supérieure à la nôtre.

Pour vérifier cela, le professeur Pontzer a suivi les mouvements et les dépenses énergétiques (donc caloriques) de plusieurs membres de la tribu (13 hommes et 17 femmes) allant de 18 à 75 ans en utilisant la méthode à l’eau doublement marquée.

C’est, à ce jour, la méthode la plus fiable pour mesurer le dioxyde de carbone expulsé lorsque nous brûlons des calories. 

En mesurant ces données et en les comparant avec celles de personnes vivant dans des pays riches (notamment aux États-Unis et en Europe), le professeur Pontzer a constaté que les Hadza ne dépensaient pas plus de calories que nous, et ce malgré leur quotidien physique…

Donc pour résumer, les Hadza ne dépensent pas plus de calories que nous, mais ils conservent tout de même une excellente condition physique.

C’est bien la preuve que le problème que nous rencontrons aujourd’hui avec la montée de l’obésité ne vient pas de notre manque d’activité physique.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez le compte-rendu complet de ses travaux sur cette page.

Alors, certes, cette étude n’est pas parfaite, car elle a été réalisée sur un échantillon de 30 personnes seulement et elle a besoin d’être approfondie… 

Mais elle est tout de même intéressante, car elle soulève un point important. 

Comment interpréter ces résultats ?

Cette étude nous permet d’en déduire que la dépense énergétique quotidienne (soit le nombre de calories que vous brûlez chaque jour) ne dépend pas seulement des mouvements que vous faites. 

Autrement dit, vous pouvez très bien faire beaucoup de sport et être tout de même en surpoids ou obèses.

Et en vous rendant dans une salle de Fitness, vous pourrez très facilement vous rendre compte de la quantité astronomique de personnes qui s’acharnent chaque jour sans perdre le moindre gramme. 

Cette étude nous montre également que nous avons très peu de contrôle sur la manière dont notre corps dépense nos calories, et je vous expliquerais plus loin pourquoi 😃

Raison 2 : Le Corps Humain dispose d’une Formidable Capacité d’Adaptation

Comme je vous le dis environ 300 fois par jour, votre corps est une machine extrêmement intelligente, car elle fonctionne sous le principe physiologique de l’homéostasie.

Ce qui veut dire que votre corps est conçu pour conserver un niveau d’équilibre, quelles que soient les circonstances, telle une balance. 

À partir du moment où celle-ci penche trop dans un sens, il va tout faire pour la rééquilibrer. 

Et s’il n’y parvient pas (parce que vous continuez à la déséquilibrer par exemple), vous augmentez le risque de développer des inflammations aiguës sur le court et moyen terme ou chronique sur le long terme.

Ce sont derrière toutes ces inflammations que se cache la grande majorité des maladies modernes que vous connaissez bien.

Comment se traduit l’homéostasie dans la pratique ?

Pour revenir sur le cas du sport, lorsque vous allez en faire beaucoup, comme c’est très souvent recommandé pour maigrir, vous allez augmenter votre dépense énergétique. 

Vous êtes d’accord avec moi ? OK… 😃

Cette forte dépense énergétique va créer une réaction métabolique compensatoire.

Ce qui veut dire (en français 😃) qu’en faisant beaucoup de sport, vous déséquilibrez votre balance énergétique(dont je vous ai parlé juste au-dessus). 

Ce qui va déclencher un mécanisme de la part de votre corps pour la rééquilibrer, et ce mécanisme va se traduire par plusieurs choses :

1 – Plus vous faites de sport et plus votre appétit augmente.

Une étude a été réalisé sur 538 étudiants de l’école d’Harvard, et celle-ci a montré que pour chaque heure supplémentaire de sport, les étudiants consommaient en moyenne 292 calories supplémentaires. 

Une autre étude a été réalisé sur le sujet, et celle-ci a donné une conclusion identique. 

Les dépenses et apports caloriques sont donc intimement corrélés.

Alors la solution « ingénieuse », selon certains « spécialistes », serait de continuer à faire toujours plus de sport, mais en se retenant toujours plus de manger.

Quelle brillante idée !

Cela revient à défier votre propre corps, et à ce jeu-là, croyez-moi, vous ne vous en sortirez jamais vainqueur. 

En plus de bousiller votre métabolisme, un jour ou l’autre vous craquerez ! 

(Si ce n’est pas déjà fait 😃)

2 – Plus vous faites de sport et plus votre corps va s’économiser.

Une étude très intéressante a été publié dans le journal américain « Obesity Research » en 1994. 

Les chercheurs ont suivi 7 paires de jumeaux sédentaires pendant 93 jours, durant lesquels ils ont pratiqué des activités intenses. 

Pendant 2 heures, presque quotidiennement, ils pédalaient sur des vélos elliptiques. 

À la fin de cette étude, les chercheurs ont constaté que les participants dépensaient environ 22% de calories de moins au repos par jour, par rapport au début.

Ce qu’ils expliquent par le fait que leur corps dépensait moins d’énergies que d’habitude durant les périodes où ils ne pratiquaient pas de sport.

Encore le phénomène de compensation 😊 ! 

Autre chose intéressante : 

Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais dans mon article sur le jeûne intermittent pour vaincre la stagnation, je vous ai parlé d’une émission américaine qui s’appelle « The Biggest Looser ».

Le principe est simple : 

Des personnes obèses sont mises au défi de perdre du poids, et celui ou celle qui en perd le plus en 30 jours remporte l’émission (et de l’argent). 

(Bientôt on délivrera peut-être la Légion d’honneur à ceux et celles qui s’occuperont de leur santé…)

Bien entendu, pour arriver à leurs fins en si peu de temps, ils font tout ce qu’il ne faut pas faire à savoir réduire drastiquement leur apport calorique et augmenter leur dépense en faisant énormément de sport.

Et ce qui est le plus intéressant, c’est de savoir comment leur corps a réagi après l’émission…

Des chercheurs se sont posés la question et ont analysé 14 participants de cette émission en leur faisant passer toute une batterie de tests. 

Ils leur ont pris leurs mesures (poids, masse graisseuse, métabolisme, niveau hormonal…) à la fin des 30 jours en 2009, puis 6 ans après, en 2015.

Sans surprise, à la fin de l’émission, tous avaient réussi à perdre du poids…

UN CLASSIQUE 😃 ! 

Sans surprise, 6 ans après, tous avaient repris du poids.

UN AUTRE CLASSIQUE 😉 !

Mais ce qui est un peu plus « surprenant », c’est que leur métabolisme s’était grandement ralenti, car ils dépensaient en moyenne 500 calories de moins par jour. 

Encore une preuve que ceux qui vous disent « plus vous faites de sport et meilleurs seront vos résultats » vous racontent des conneries. 

Faites-en plus et vous en aurez moins voire même pas du tout 😃. 

Si vous dépensez trop d’énergie, votre corps va faire en sorte de s’économiser en réduisant son métabolisme de base. 

C’est pourquoi je vous dis toujours de ne JAMAIS (j’ai bien dit JAMAIS) faire de régime et encore moins hypocalorique, car vous flinguez littéralement votre métabolisme.

Essayez de la faire à l’envers à votre corps, et il vous le rendra de la meilleure des manières 😉. 

Donc vous l’aurez compris, si vous dépensez trop d’énergie, votre corps n’aura pas 36 solutions pour récupérer cette énergie perdue : 

Soit il va augmenter ses apports (augmentation de votre appétit)

Soit il va réduire ses dépenses (métabolisme au ralenti)

Cet article vous plait mais vous n’avez pas le temps de tout lire maintenant ?

Téléchargez la version PDF de cet article en cliquant sur le bouton ci-dessous pour le lire plus tard 😃. 

Raison 3 : Faire trop de Sport est Contreproductif

En considérant le sport comme la solution ultime pour maigrir, de plus en plus de personnes se mettent à en pratiquer à (trop) forte dose en pensant que meilleurs seront leurs résultats.

C’est une très mauvaise idée ! 

Le sport à haute intensité se pratique avec parcimonie.

Tout simplement parce que chaque sport intense que vous faites engendre un stress énorme pour votre corps comme le montre cette étude.

Et comme je vous l’explique dans mon article sur l’impact du stress sur votre poidsle stress provoque une sécrétion de cortisol.

Dans cette étude, des coureurs de marathon avaient un niveau plus élevé de cortisol après leur course. 

Ce pic de cortisol constant va élever votre niveau de sucre sanguin, et donc provoquer une sécrétion d’insuline pour le réduire (stockage du sucre dans vos réserves de graisse).

Le cercle vicieux du sport pour maigrir rapidement - sante dacier

C’est un vrai cercle vicieux parce que ce manque de résultat va vous pousser à faire encore plus de sport et ainsi de suite.

En plus du risque de prise de poids, un trop haut niveau de cortisol peut perturber votre sommeil et augmenter les inflammations comme le montre cette étude et celle-ci.

Donc ceux qui vous disent de « dépasser vos limites », « d’aller au-delà des frontières », « de souffrir pour être beau », et toute autre connerie du genre vous emmèneront tout droit vers l’au-delà si vous suivez leur conseil 😃. 

Raison 4 : Votre Dépense Energétique est Limitée

On entend souvent que plus vous êtes actif et plus vous dépensez de calories (donc plus vous « perdrez du poids » en théorie), mais en réalité les choses sont bien différentes. 

Votre courbe de dépense énergétique n’est pas constante et illimitée.

La courbe de la dépense énergétique n’est pas illimité - sante dacier

Autrement dit, en faisant beaucoup de sport, vous avez de grandes chances d’atteindre ce que vous devez sans doute connaitre, mais dans un autre registre : « le plateau ».

La courbe de dépense énergétique est limité - sante dacier

Est-ce que vous vous souvenez du professeur Pontzer ? 

Je vous ai parlé de lui en début d’article avec son étude réalisée sur la tribu Hadza. 

Alors lui et son équipe ont réalisé une nouvelle étude, cette fois-ci sur 332 adultes de plusieurs pays (Ghana, Jamaïque, Seychelles et États-Unis).

Cette étude a été publiée dans le journal « Current Biology » en 2016, et elle avait pour but de suivre la courbe de croissance de la dépense énergétique suite à l’activité physique des sujets pendant 8 jours.

Ces sujets ont été classés en 3 groupes :

1 – Les sédentaires (qui ne pratiquaient pas ou très peu de sport).

2 – Les actifs (qui pratiquaient du sport 2-3 fois par semaine).

3 – Les hyper actifs (qui pratiquaient du sport chaque jour).

À la fin de cette étude, le professeur Pontzer et son équipe ont constaté que, sans surprise, le groupe des actifs dépensait un peu plus de calories que les sédentaires, mais ce n’est pas là le plus intéressant…

Ce qui l’est, c’est que la différence entre le groupe des actifs et des hyper actifs était très marginale et leurs dépenses caloriques n’étaient plus proportionnelles à leur dépense d’activité physique.

Autrement dit, en faisant beaucoup trop de sport, au bout d’un moment, vous risquez d’atteindre un mur qui vous empêchera de dépenser plus de calories.

Ce qui est sans nul doute un autre mécanisme de protection du corps humain pour s’économiser et vous protéger.

Ce qui veut dire que des personnes qui pratiqueront plus de sport que vous ne dépenseront pas nécessairement plus de calories que vous sur le long terme 😃. 

Encore une nouvelle raison de ne pas compter sur le sport dans un objectif d’amaigrissement si vous avez comme unique objectif de dépenser plus de calories.

Raison 5 : La (vraie) Part du Sport dans votre Dépense Energétique

Comme je vous ai dit, chez un grand nombre de personnes qui souhaitent maigrir, le sport est grandement surestimé.

À entendre la majorité d’entre eux, qui ne jurent que par le sport pour perdre leur excédent de graisse (avec les résultats que l’on connait tous), leur dépense calorique ne dépendrait que du sport qu’elles pratiquent. 

Si vous pensiez aussi jusque là que le sport représentait une part importante de votre dépense calorique, alors la suite va beaucoup vous surprendre 😊.

Qu’en est-il réellement dans la vie réelle ?

Alors comme vous savez, les personnes qui vous bassinent depuis des siècles pour que vous fassiez toujours plus de sport pour maigrir se basent sur la théorie de la calorie entrante et sortante.

En gros, selon eux, peu importe ce que vous mangez, le plus important c’est que vous le dépensiez en faisant beaucoup de sport…

Mais ils oublient un point fondamental : 

Une fois que vous consommez des calories, vous n’avez qu’un infime contrôle sur la manière dont celles-ci seront utilisées.

Et l’activité physique que vous allez pratiquer, dans le but de maigrir, ne sera clairement pas la priorité de votre corps, car la part allouée à ces activités sera très faible. 

Et cette découverte, nous la devons à un neuroscientifique américain et chercheur dans le domaine de l’obésité pour la « National Institute of Health » : le professeur Alexxai Kravitz.

Comme il l’explique dans ces travaux (que vous retrouverez ici et  si cela vous intéresse), vos dépenses caloriques se décomposent en 3 parties :

1 – Le Métabolisme de Base

Votre corps dépense en moyenne 70% de l’énergie que vous lui fournissez pour toutes vos fonctions vitales (respiration, battements cardiaques, afflux sanguin, fonctions cérébrales, renouvellement cellulaire, etc.)

Votre génétique joue aussi un rôle dans la part qui sera allouée à votre métabolisme de base.

2 – La Digestion de vos Aliments

Votre corps dépense en moyenne 10% des calories entrantes pour digérer et assimiler les aliments que vous consommez. 

3 – L’Activité Physique

Votre corps dépense en moyenne 20% de votre apport calorique pour tout ce qui est lié à l’activité physique.

« Bah c’est super 20% Hakim, non ? »

Hey revenez par là, je n’ai pas fini 😃 ! 

Je vous ai dit que 20% étaient liés à l’activité physique, mais il faut bien dissocier les deux types d’activité physique : 

a. Celle a intensité faible ou modérée (que vous faites probablement chaque jour (la montée d’escalier, la marche, l’escalade, la course à pied, le vélo, la natation, le potager que vous entretenez, etc.) qui représente en moyenne 10 à 15% de la dépense. 

b. Celle a intensité élevée (le sprint, le Fitness, la danse, les sports d’équipes, la gymnastique, etc.) qui ne représente que 5 à 10% de la dépense.

Ça change pas mal de choses, n’est-ce pas ? 😃 

À noter que ces proportions sont des moyennes, donc ils varieront en fonction des individus, et elles sont basées sur des personnes lambda et non des athlètes de haut niveau qui pratiquent beaucoup plus de sport que la moyenne. 

Pour ce dernier cas, bien entendu, les proportions seront différentes. 

En prenant donc en compte toutes ces données, cela nous donne le graphique suivant :

La vraie part du sport dans vos dépenses énergétique - sante dacier

Ce qui explique pourquoi le sport n’a que très peu d’impact sur votre perte de graisse, et pourquoi un grand nombre de personnes se tuent littéralement à en faire pour obtenir, au final, des résultats si peu visibles.

Alors avant de vous lancer dans une pratique de sport à outrance dans le but de maigrir, posez-vous cette question simple : 

Cela vaut-il vraiment la peine de faire autant d’efforts et de sacrifice pour seulement 5 à 10% de vos résultats ?

Ce sera à vous d’en juger 😃 !

Moi ce que j’en pense, c’est que créer un déficit calorique grâce au sport relève d’un non-sens le plus total parce que : 

1 – Vous n’avez presque aucun contrôle sur votre dépense calorique comme nous l’avons vu parce que votre corps est le seul à savoir comment optimiser votre énergie.

2 – Cette dépense calorique varie chaque jour (vos battements cardiaques, votre respiration, votre réparation cellulaire, etc.) et votre corps s’adapte en fonction de ses besoins du moment (et il est bon de vous rappeler qu’il sait mieux que vous ce dont il a besoin 😉).

Raison 6 : Créer un Déficit avec le Sport est très Difficile

La sixième raison qui fait que le sport est une perte de temps et qu’il est (presque) inutile pour maigrir, c’est que, très souvent, vous sous-estimez votre apport calorique et vous surestimez vos dépenses.

Je vais m’expliquer, vous allez mieux comprendre 😃. 

Aujourd’hui, vous pratiquez peut être du sport et si c’est le cas, avouez que cela vous est déjà arrivé de vous dire : 

« Olala, je suis mal, j’ai fait un gros écart ce midi avec les collègues, du coup je vais devoir mettre les bouchées doubles ce soir au sport pour compenser. » »

Ça vous rappelle des souvenirs, n’est-ce pas ? 

Ça aurait été super si tout était aussi simple, et qu’il suffisait juste de faire un peu plus de sport pour rattraper nos erreurs du quotidien. 

Mais les choses ne sont pas aussi simples que cela, et la suite risque de vous décevoir un tout petit peu 😃. 

Prenons l’exemple de Sandrine qui s’est rendu avec ses collègues au McDonald’s, là où elle s’est littéralement envoyé en l’air avec un menu composé d’un Big Mac, d’une grande frite et d’une grande boisson. 

Soit une vraie bombe énergétique d’environ 1150 calories 😱 et seulement avec un menu qu’elle mettra probablement 15-20 minutes à engloutir.

Le soir, en rentrant du travail, elle décide d’aller courir un petit peu pour éliminer ce gros écart qu’elle a fait et ne pas culpabiliser toute la soirée. 

Alors maintenant, je vous pose une question : 

À votre avis, en prenant en compte qu’elle court à intensité modérée (environ 8km/h), combien de temps devra-t-elle courir pour éliminer seulement le menu Big Mac qu’elle s’est envoyé ce midi ?

(Allez hop, je vous laisse 5 minutes top chrono… Haha non je déconne 😃… J’ai l’impression d’être revenu 10 ans en arrière en train de résoudre des problèmes de mathématique 😃). 

Alors, sans plus attendre, voici la réponse : 

Il lui faudra un peu plus de 2h pour brûler seulement un menu Big Mac !

Ce qui est énorme !

Et croyez-moi, courir 2h à cette allure seulement pour brûler des calories, il vous faut un sacré brin de motivation… ou plutôt un pète au casque 😃. 

Se tuer avec 2 heures se sport seulement pour éliminer une chose que vous avez du mettre 15-20 minutes à engloutir, en plus d’être absolument ridicule, c’est aussi très vite démoralisant. 

Et si on continue avec cette volonté (absurde) de faire du sport pour brûler des calories, on peut aussi parler des boissons énergisantes. 

Prenons l’exemple des boissons Powerade (marque qui appartient à… Coca-Cola, encore eux) qui sont très connues dans le domaine du sport.

Ce sont des boissons qui sont consommées durant les séances de sport et qui sont censées « soit disant » améliorer votre énergie et votre récupération durant l’effort… 

« Bref arrête ta dance du ventre Carmela, moi j’appelle ça une bombe à sucre ! »

Comme vous pouvez le constater sur la liste des ingrédients :

Liste des ingrédients Powerade - sante dacier

On a un petit mix de tout, il n’y a pas de jaloux : 

Un peu de glucose, du fructose, de l’aspartame et de l’acésulfame K.

Le cocktail parfait pour un repos éternel 😃. 

Et comme toujours avec ces types de produits, on va vous mettre la proportion de sucre contenu dans seulement 100ml (donc 4,1gr). 

Alors que c’est prendre les gens pour des « débiles » (pour rester polie) parce qu’on sait tous que vous allez ingurgiter l’intégralité de la bouteille (donc les 500ml).

Ce qui donne environ 20 gr de glucides soit l’équivalent de 4 morceaux de sucre et là ce n’est plus du tout la même chose.

Valeurs nutritionnelles Powerade - sante dacier

Si vous souhaitez en savoir plus sur vos réels besoins en sucre et comment on vous dupe depuis des années, je vous redirige vers mon article sur le sujetet si vous souhaitez apprendre à mieux décortiquer vos étiquettes alimentaires, cet article est fait pour vous 😉.

Alors, maintenant revenons à la problématique du sport.

Imaginons que Sandrine décide de se faire une nouvelle séance de sport plus courte, car elle compte courir environ 20 minutes, mais cette fois-ci en prenant cette boisson énergisante durant ses efforts.

Une bouteille de 500ml de cette boisson contient environ 90 calories. 

Donc pour brûler les calories présentes dans celle-ci, elle aurait besoin de courir 10 minutes. 

Autrement dit, la moitié de sa séance de sport serait dédiée à brûler seulement la boisson qu’elle a prise pour faire son sport…

Heu… Excusez-moi… Petite question : 

N’y a-t-il que moi qui trouve ça complètement débile ? 😃 

Là vous pourriez vous dire :

« Ah bah ça va Hakim, cette boisson est relativement faible en calories, il suffit juste de courir davantage. »

Ah oui absolument, vous pouvez jouer au jeu de la surenchère et faire plus de sport, mais posez-vous une seule question avant : 

« Pourquoi ces boissons, aussi blindées de sucre soient-elles, sont si faibles en calories ? »

Pour une raison toute simple : 

Elles contiennent des édulcorants artificiels qui ne contiennent aucune calorie. 

Alors… Heureux 😃 ?

Mais ces sucres toxiques vont tout de même stimuler votre insuline (donc ils vous feront prendre de la graisse) et ils vont aussi littéralement bousiller votre santé, car votre corps ne les reconnait même pas comme étant des aliments.

Et c’est normal d’ailleurs… 

Ce ne sont pas de vrais aliments 😃.

Je vous redirige une nouvelle fois vers mon article sur la toxicité du sucre si vous souhaitez en savoir plus là-dessus. 

Voilà pourquoi je vous dis qu’il est très difficile de perdre de la graisse en misant seulement sur le sport.

Et les études montrent bien que le sport seul a un impact, au mieux très faible, pour maigrir comparé aux efforts fournis, comme celles ci-dessous par exemple :

Cette étude publiée en 2001, et réalisée durant 21 semaines.

D’autres études réalisées sur des échantillons assez larges de personnes, de l’homme qui s’entraine à un marathon aux jeunes jumeaux sédentaires en passant par la femme ménopausée.

Cette étude publiée en 1999 qui montre une nouvelle fois un faible impact du sport sur la perte de graisse.

Cette méta-analyse (qui regroupent près de 43 études) révèle que les résultats obtenus sur la perte de graisse grâce à la pratique d’une activité physique sont très modestes.

Allez, je m’arrête là pour aujourd’hui et je pense que vous avez compris là où je voulais en venir 😃. 

Le professeur David Allison, chercheur et spécialiste de l’obésité pour l’université de Birmingham en Angleterre a dit : 

« L’ajout du sport a un impact très faible sur la perte de poids… Un effet bien moindre que vos prédictions mathématiques. »

J’aime beaucoup cette dernière phrase, car elle résume bien à quel point l’Homme a rendu complexe un concept pourtant très simple. 

Allez vous avez gagné, je me lâche : 

Ce qui vous fait prendre du poids et être en mauvaise santé, ce ne sont pas ces calories, mais ces produits merdiques que vous avez dans votre cuisine et que vous ingurgitez chaque jour, parfois sans même vous en rendre compte. 

Mais vous me connaissez et vous savez que je vous dis clairement les choses sans passer par 4 chemins, alors retenez ceci : 

Vous pourrez traverser le Pacifique à la nage si ça vous chante que ça ne vous sauvera pas de ces merdes qui sont en train de vous consumer à petit feu.

Et, entre nous, quitte à choisir je pense que vous avez plus de chance de survivre en traversant le Pacifique 😃.

Cet article vous plait mais vous n’avez pas le temps de tout lire maintenant ?

Téléchargez la version PDF de cet article en cliquant sur le bouton ci-dessous pour le lire plus tard 😃. 

Raison 7 : Localiser la Perte de Graisse est Impossible !

Il y a un mythe qui subsiste dans la conscience des gens : c’est le fait de localiser la perte de graisse.

Autrement dit, de cibler précisément la graisse présente dans une région spécifique de votre corps.

Le plus souvent le ventre, le dos, ou bien les cuisses. 

Alors je suis navré de vous l’apprendre, mais à moins de passer sous le billard, la perte de graisse avec précision chirurgicale n’existe pas.

Je sais qu’on vous la déjà promis des dizaines voire même des centaines de fois. 

Mais on ne va pas se mentir, les auteurs de ces promesses vous vendent du rêve seulement pour avoir votre pognon.

Que ce soit pour vous vendre des boissons minceurs, des séances de coaching personnalisées, des patchs minceurs, le « méga brûleur de graisse 5000 », des machines vibro machin truc bidule et toutes les merdes qui vont avec. 

Mais permettez-moi de vous faire une confession : 

ILS, ne sont pas plus intelligent que votre corps !

JE, ne suis pas plus intelligent que votre corps !

VOUS, n’êtes pas plus intelligent que votre corps !

Il est le seul (et l’unique) maitre à bord, et c’est lui qui décide où seront stockées vos graisses donc c’est lui qui décide également de la manière dont il les utilisera. 

Vous perdez votre temps et votre argent à croire que c’est possible. 

Prenons l’exemple des abdos, on va souvent vous conseiller d’en faire des tonnes pour perdre votre graisse abdominale. 

(Je suis bien placé pour le savoir parce que j’étais le premier à le faire 😃)

Une étude a été réalisé par l’Université Edwardsville dans l’Illinois aux États-Unis auprès d’un groupe de 24 personnes sédentaires (14 hommes et 10 femmes), âgées de 18 à 40 ans et divisées en 2 groupes :

Un groupe qui a suivi un programme de 2 séries de 10 répétitions sur 7 exercices abdominaux.

Un autre groupe qui n’a suivi aucun programme particulier et qui s’est cantonné à une alimentation basique.

Voulez-vous savoir quels ont été les résultats ?

OK, alors asseyez-vous confortablement… Prêt ?

AUCUNE différence n’a été constatée !

Zéro, niet, nada, walou, peanut, que dalle!

Que ce soit au niveau du poids de corps, de la graisse corporelle, de la taille de la sangle abdominale, des plis cutanés, etc. 

Rien n’avait changé. 

Les chercheurs en ont conclu que 6 semaines d’exercices abdominales seules n’avaient aucun impact sur la réduction de la graisse abdominale.

« Mais Hakim, on m’avait dit que je pouvais transformer ma graisse en muscle grâce au sport, on m’a menti ?»

Ah non pas du tout ! Ce n’est pas le genre de la maison 😃. 

Vous pouvez tout à fait transformer votre graisse en muscle, comme vous pouvez aussi transformer votre voiture en lave-linge 😃. 

Avouez, vous ne vous y attendiez pas à celle-là ? 😃

Soyons sérieux 30 secondes, ce sont deux matières totalement différentes qui n’ont pas la même fonction et l’une ne se transforme pas en une autre.

Mais attendez, ce n’est pas fini. 

Une autre étude a été réalisée sur le sujet, et elle avait pour but d’analyser l’effet d’un programme d’endurance sur la composition de l’ensemble du corps et sur une région spécifique. 

C’est une petite étude qui a été réalisée sur 7 hommes et 4 femmes, âgés en moyenne de 23 ans, à qui l’on a fait faire des exercices de presse pour les cuisses sur leur jambe la moins forte, durant 3 semaines. 

Étant donné que c’était un programme d’endurance, ils ont réalisé un nombre important de répétitions, allant de 960 à 1200 pour chaque session d’entraînement.

Bien entendu, avant les tests, les chercheurs ont pris le soin de :

1 – Prendre leurs mesures (densité osseuse, pourcentage de graisse corporelle, pourcentage de masse maigre, etc.).

2 – Contrôler leur alimentation à l’aide d’un questionnaire.

Résultat de l’étude :

Une nouvelle fois, très peu de changements ont été constatés sur leur composition corporelle entre l’avant-programme et l’après-programme. 

Il y a eu en effet une légère perte de graisse, mais le plus intéressant, c’est que celle-ci soit intervenue dans des zones autres que les jambes, la région qui était ciblée de par les exercices effectués 😉. 

Ces études nous montrent donc 2 choses : 

1 – Ce n’est pas vous qui décidez dans quelle zone votre corps perdra de la graisse.

2 – Lorsque vous perdez de la graisse, vous en perdez de façon globale et non localisée, en fonction de l’emplacement de vos réserves (lié à la génétique).

Maintenant, j’aimerais vous parler de ma propre expérience.

Comme je vous ai dit en début d’article, pendant longtemps je me suis fait berner en pensant que je pouvais facilement perdre ma graisse abdominale seulement grâce au sport.

Alors je passais mes journées à faire des exercices d’abdos, à en avoir des crampes, sans obtenir aucun résultat. 

Et le plus drôle dans cette histoire, c’est que j’ai commencé à en avoir lorsque j’ai décidé de ne plus en faire et de me concentrer sur le plus important. 

Pour que ce soit encore plus parlant pour vous, voici un petit comparatif :

 Le sport pour maigrir rapidement n’est pas une bonne idée, voici un Comparatif avant et après Hakim - sante dacier

À gauche, je misais tout sur le sport et je faisais des centaines d’abdos par jour.

À droite, fini les abdos, j’ai décidé de miser 95% de mes efforts sur l’essentiel, à savoir mon alimentation et les 5% restants à faire un peu de sport durant mes temps libres.

Cela vous montre bien à quel point perdre de la graisse seulement avec l’aide du sport relève d’un miracle et que vous aurez plus de chance de faire un babyfoot avec Stevie Wonder 😃.

3 – Sur Quoi se Baser pour Perdre de la Graisse ?

Le Dr Asseem Malhotra, consultant en cardiologie, a dit : 

« Nous savons tous que le sport a énormément de bienfaits sur notre corps, mais la perte de graisse n’en fait pas partie… Nous devons dissocier l’obésité du sport. Si nous voulons la combattre, cela passera purement et simplement par le changement de notre environnement alimentaire. »

Donc vous l’aurez compris, pour conclure sur cette partie, je ne vous recommande absolument pas de vous baser seulement sur le sport pour perdre votre surplus de graisse. 

Le facteur déterminant dans l’atteinte de votre objectif, c’est votre alimentation, et celle-ci va représenter environ 95% de vos résultats.

Il sera donc beaucoup plus rentable pour vous de vous concentrer là-dessus 😉. 

Donc si vous ne deviez vous baser que sur 2 choses pour perdre de votre graisse, je vous recommande vivement de miser sur :

1 – La qualité de votre alimentation en mangeant seulement des aliments naturels, bruts et non transformés.

Déjà, pour commencer, le meilleur conseil que je pourrais vous donner c’est de ne plus parler de calorie, mais d’aliment.

Une calorie n’est qu’une unité de mesure de l’énergie et elle n’est absolument pas représentatif de la qualité d’un aliment.

Tandis qu’un aliment, lui, c’est un ensemble de nutriments permettant à votre corps de fonctionner correctement.

Ce que votre corps réclame, ce ne sont pas des calories mais des nutriments.

C’est le cadet de ces soucis de savoir que l’avocat que vous avez mangé ce midi contenait plus de calories que les carottes du diner.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’alimentation idéale, alors je vous redirige vers mon guide complet pour une perte de poids intelligente et mon article sur les 110 astuces prouvées scientifiquement pour maigrir définitivement 😉.

2 – La fréquence de vos repas en incorporant des périodes de jeûne plus ou moins grandes entre vos différents repas

Et pour cela je vous redirige vers mon article sur le jeûne pour vaincre la stagnation 😉.

En misant sur ces deux facteurs clés, vous avez la garantie de perdre votre graisse et non pas votre temps et votre argent. 

Et vous savez quoi ? 

Vous n’aurez même pas besoin de vous tuer à faire du sport, à compter vos calories, ni même à faire des régimes. 

Vous allez naturellement manger moins et votre graisse fondera comme neige au soleil (en plein réchauffement climatique 😃).

4 – Le Vrai Intérêt du Sport (parce qu’il y en a 😃)

« Mais attends Hakim, je ne comprends pas, tu es en train de nous recommander de ne plus faire de sport du tout ? »

Non, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit 😃. 

Je suis en train de vous dire de ne plus faire de sport POUR MAIGRIR, là est la nuance 😉. 

Si vous souhaitez en faire pour les bonnes raisons, à savoir l’optimisation de votre santé et non pas votre perte de graisse, alors je vous encourage vivement à en faire 😃. 

Moi-même, pour être honnête avec vous, j’essaye de pratiquer du sport aussi souvent que je le peux pour les nombreux bienfaits que cela apporte. 

Parce que là où le sport va s’avérer vraiment intéressant, ce sera sur :

Votre santé mentale

La pratique régulière d’une activité physique va impacter plusieurs aspects de votre cerveau.

La mémoire : Une étude de 2014 a montrée une augmentation de la taille de l’hippocampe (la région de votre cerveau responsable de l’apprentissage et de la mémoire) grâce à une pratique régulière de footing et de natation, chez des femmes atteintes de démence. Cette étude a aussi montré que les personnes qui pratiquaient régulièrement du sport avaient un risque moins élevé de développer des maladies neuro dégénératives, telle que l’Alzheimer.

La concentration : Une étude a montré que les employés qui incluaient des séances de sport à côté de leur travail étaient moins stressés, plus heureux et plus productifs.

Le stress : Comme nous avons vu plus haut, faire trop de sport est contre-productif, car cela augmente votre stress, mais si vous en pratiquez de façon raisonnable, le sport peut vous permettre de le réduire en sécrétant un neurotransmetteur que l’on appelle l’endorphine et qui est responsable de la sensation de bien être que vous ressentez après une bonne séance de sport, comme le montre cette étudeet celle-ci.

Le sommeil : Une bonne santé mentale passe avant tout par un sommeil riche aussi bien en quantité qu’en qualité, et le sport peut vous aider à obtenir les deux, comme le montre cette étude et celle-ci.

Votre développement musculaire et osseux

En sollicitant régulièrement vos muscles, vous leur permettez de se renforcer et par conséquent de se développer, comme le montre cette étude et celle-ci.

Si vous avez pour objectif de perdre de la graisse, le sport vous permettra d’avoir un corps plus athlétique et harmonieux en prenant du muscle, car le muscle est plus ferme que la graisse.

Une perte de graisse sans un volume musculaire suffisant conduit très souvent à un corps flasque, et je ne pense pas que ce soit ce que vous recherchez 😃. 

Je vous conseille donc d’avoir 2 objectifs en simultané : une prise de muscle et une perte de graisse.

Je pense que les deux vont de pair et sont indissociables 😉. 

Autre élément à prendre en compte.

Comme vous savez, avec l’âge, les muscles ont tendance à s’affaiblir, la masse musculaire à réduire et les articulations à se fragiliser, ce qui a tendance à conduire à des blessures plus ou moins graves et des problèmes de motricité.

Mais plus vous allez les stimuler et moins vite ils se détérioreront, s’affaibliront ou se réduiront.

Et tout ceci s’applique également à votre masse osseuse, comme le montre cette étude

Votre santé cardiovasculaire

Comme vous savez, les maladies cardiovasculaires sont une des premières causes de mortalité au Monde, et le risque augmente avec l’âge. 

Si aujourd’hui, vous avez des problèmes cardiaques, le sport pourrait vous être utile selon le compte rendu de l’équipe du Dr Sang-Woo Jeong, qui a été publié ces dernières semaines dans le « European Heart Journal » et qui a été présenté au congrès de la Société Européenne de Cardiologie 2019 qui s’est tenue à Paris il y a quelques semaines. 

En regroupant et analysant les données de 441 798 personnes sur 6 ans, le Dr et son équipe ont constatés que la pratique d’une activité physique régulière permettrait de réduire le risque de décès de 14%chez les sujets touchés par des maladies cardiovasculaires. 

Autre chose intéressante, des chercheurs ont réalisé une méta-analyse de 2013 (elle regroupe 305 études pour un total de 339 000 participants) et elle avait pour but de comparer l’effet de médicaments et de sport dans la prévention de maladies cardiovasculaires.

Cette méta-analyse n’a montré aucune différence en termes d’efficacité entre les deux.

Le sport a été tout aussi efficace que la prise de médicament pour la grande majorité et chez certains sujets, le sport avait même été plus efficace 😉. 

Votre système immunitaire

La pratique régulière d’une activité physique permettrait de fortifier votre système immunitaire, et ainsi prévenir de certains cancers, comme le montre cette étude.

Une autre étude réalisé sur près de 650 000 personnes a montré qu’environ 150 minutes d’exercice à intensité modéré (soit 30 minutes 5 fois par semaine) pourraient augmenter l’espérance de vie de 3 à 4 ans.

Le maintien de votre poids

Le sport n’a certes que très peu d’intérêt sur la perte de graisse, en revanche il peut s’avérer très utile dans le maintien de votre poids, une fois que vous aurez atteint votre objectif grâce à votre alimentation comme le montre cette étude ou bien celle-ci 😃.

Donc pour tous ces nombreux bienfaits, je vous conseille vivement de continuer à faire du sport ou bien à vous y mettre, si cela ne fait pas encore partie de vos habitudes. 

Peu importe l’âge que vous avez aujourd’hui, il n’est jamais trop tard pour vous y mettre. 

Prenez l’exemple de Jim Owen qui, à l’âge de 70 ans, a réalisé qu’il avait mis de côté sa santé pour passer la grande majorité de sa vie sédentaire dans un job dans la finance. 

Il a démarré à cet âge-là dans la pire forme de sa vie, avec un corps affaibli et aujourd’hui, à bientôt 79 ans, il a retrouvé sa santé et il aide les personnes de plus de 50 ans à obtenir les mêmes résultats grâce au sport.

Crédit : http://www.justmoveforlife.com/heuser-workout/

Cet article vous plait mais vous n’avez pas le temps de tout lire maintenant ?

Téléchargez la version PDF de cet article en cliquant sur le bouton ci-dessous pour le lire plus tard 😃. 

5 – Comment Pratiquer du Sport pour une Santé Optimale ?

Comme nous avons vu plus haut, le sport n’a pas de lien direct avec votre perte de graisse, mais il n’en demeure pas moins primordial dans un contexte santé. 

Je parle de lien direct, car indirectement le sport peut tout de même contribuer à vous faire perdre du poids. 

Non pas en augmentant votre dépense calorique (ce qu’on a vu comme étant inutile), mais en mettant votre corps dans les meilleures dispositions.

Comme je le dis et répète très souvent : 

« Ne cherchez pas à maigrir pour être en bonne santé, mais cherchez à être en bonne santé pour maigrir. »

Si vous placez votre santé en tête de vos priorités, vous obtiendrez des résultats et atteindrez votre objectif. 

Le sport fait partie des nombreux moyens existant pour prendre soin de votre santé, mais encore faudrait-il en pratiquer de la bonne manière…

Hey oui… Beaucoup commettent des erreurs en se mettant au sport. 

Si on met de côté le fait de ne pas en faire du tout 😃, l’erreur la plus courante, c’est de vouloir en faire beaucoup trop en pensant avoir des résultats proportionnels. 

Mais une pratique excessive de sport sera contreproductive, car vous basculerez dans le côté obscur de la force, à savoir : le surentraînement !

Vous allez être faible, fragiliser vos muscles, vos articulations, surexploiter votre système nerveux, augmenter votre stress, provoquer des inflammations, dérégler vos hormones, avoir une mauvaise récupération, affaiblir votre système immunitaire et j’en passe. 

C’est pour cette raison que je vous recommande de trouver un juste milieu pour tirer le maximum du sport.

Et pour cela je vous recommande de : 

1 – Jongler entre exercice à haute intensité et basse intensité

2 – Ne pas dépasser 3 sessions de sport à haute intensité par semaine

3 – Veiller à avoir une récupération optimale après les sessions à haute intensité (alimentation, sommeil, massage…)

4 – De ne pas dépasser plus de 45 minutes d’exercices à haute intensité par session (la régularité est largement plus importante que la durée de chaque séance).

5 – De varier un maximum vos activités physiques pour solliciter l’ensemble des différents groupes musculaires(n’oubliez pas que les muscles se travaillent dans leur globalité et non pas de façon ciblée => risquent de déséquilibre musculaire)

Si vous n’aimez pas le sport, rassurez-vous, vous n’avez absolument pas besoin d’en faire des tonnes pour en tirer des bienfaits.

Si vous débutez seulement, vous pouvez déjà démarrer avec des exercices à intensité basse en prenant de nouvelles bonnes habitudes, par exemple : 

Prendre les escaliers au lieu des ascenseurs, marcher au lieu de prendre votre véhicule pour les distances inférieures à 1km, se déplacer en vélo pour les distances supérieures à 1 km et jusque 2km, faire vos courses avec un sac plutôt qu’un caddie, etc. 

Ces activités à faible intensité sont à faire le plus souvent possibles. 

Ensuite, vous pourrez passer à l’étape supérieure en incluant des exercices à haute intensité dans vos habitudes et pour ces activités quelques dizaines de minutes suffiront amplement 😃. 

Après, bien entendu, cela va dépendre de votre objectif.

Ce blog n’a pas vocation à guider des athlètes de haut niveau, alors si vous êtes dans cette situation, mes recommandations ne seront pas adaptées.

Mais si vous me suivez à travers ce blog, ça ne devrait pas être votre cas 😃. 

Si vous désirez « seulement » perdre de la graisse et pratiquer du sport pour optimiser votre santé, alors cela vous conviendra parfaitement 😊. 

Et dernière chose avant de conclure, on me demande souvent quel est le meilleur sport à pratiquer, et ma réponse à cette question va vous surprendre de par sa simplicité : celui qui vous plait tout simplement 😃 !

Il n’y a pas de meilleure activité physique, le plus important, c’est que vous vous dépensiez physiquement 😃. 

Et étant donné l’importance de la régularité, je vous recommande de toujours de faire des activités qui vous procurent du plaisir. 

Ce sont celles que vous allez pouvoir pratiquer souvent et qui vous apporteront, par conséquent, le plus de bienfaits.

Que ce soit du jardinage, de l’escalade, du vélo, des arts martiaux, du tennis, de la course à pied, de la randonnée, de la Zumba, peu importe ce que vous faites. 

Faire 30 minutes de sport intense chaque semaine sera toujours largement mieux que de faire 2h de sport intense 1 fois par mois. 

Vous voyez l’idée 😃.

6 – Le Mot de la Fin

Voilà, cet article touche à sa fin 😃. 

J’espère qu’il vous a plu et que vous en avez, une nouvelle fois, tiré beaucoup de valeurs 😉. 

Pour résumer tout ce qu’on a vu aujourd’hui : 

1 – Arrêtez de perdre votre temps et votre argent à faire des tonnes de sport pour maigrir (surtout si vous n’aimez pas ça). Ce n’est pas le manque de sport qui nous a conduits à une épidémie de l’obésité alors ça n’a pas de sens de penser qu’il va nous en débarrasser.

2 – Ne vous prenez plus la tête à chercher des raccourcies pour perdre du poids, basez-vous sur l’essentiel et ce qui a fait ses preuves depuis la nuit des temps, à savoir la qualité de votre alimentation et la fréquence de vos repas. 

3 – Peu importe le type de sport que vous pratiquez, le plus important c’est le plaisir que vous prenez et par conséquent votre régularité.

Voilà tout !

Ma philosophie doit être tellement simple qu’elle est difficile à croire alors qu’aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est ce qui fonctionne 😃. 

Voilà, c’est tout pour moi aujourd’hui (et c’est déjà pas mal hein 😃). 

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Qu’avez-vous pensé de cet article ?

Aviez-vous, vous aussi, l’habitude de faire beaucoup de sport pour perdre du poids ? Si oui, quels ont été vos résultats ?

Êtes-vous surpris de savoir que le sport n’est pas aussi efficace pour maigrir ?

Avez-vous des questions ou remarques à ce sujet ?

Dites-moi tout en me laissant un commentaire ci-dessous, et je me ferais un plaisir de pouvoir échanger avec vous. 

Sachez que je lis attentivement et réponds à TOUS vos messages 😉. 

Ceci étant dit, moi je vous retrouve dans un prochain article ou un prochain email si vous êtes inscrit(e) au club privé. 

Si ce n’est pas le cas, rejoignez-nous en cliquant ici 😃. 

D’ici là, prenez soin de vous et à très bientôt 😉.

Hakim.

  1. Bonjour hakim !
    C’est vrai que quand je faisais du sport en salle “pour maigrir” je n’ai jamais autant pris de poids ! J’essayais de maintenir une alimentation “saine” (depuis ton programme je sais que ce n’était pas le cas.. Foutu sucre caché )
    Et c’est comme ça que j’ai dépassé la barre des 80kg.. J’avais du muscles, je le sentais, mais ma couche de graisse ne bougeait pas..
    Pendant le programme je faisais encore mes cours de ju jitsu, mais combiner a une vrai alimentation saine du programme j’ai fondu ! Mais à une allure ! Hallucinante !

    malheureusement vu que je prévois de déménager je n’ai pas repris le sport cette année scolaire, et avec les montagne russe émotionnelle de la recherche de bien, le moral n’est plus trop là, résultat : mon poid se stabilise.. (ni perte.. Mais ni gain !)

    C’est fou comment le moral et l’alimentation peuvent jouer sur le poid et la santée ! Et puisque le sport motive et donne le moral, la perte de poid se passe beaucoup mieux j’ai l’impression

    De gros bisous !
    Continue comme ça ! J’adore lire tes docs

    1. Hello Jade !

      Merci beaucoup pour ton message, ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles.

      Oui, en effet, le sport c’est pour prendre du muscle surtout.

      C’est très important de bien dissocier le muscle de la graisse, on entends trop souvent les gens dirent que la graisse se transforme en muscle, et c’est ce qui induit un grand nombre de personnes à penser que le sport peur leur permettre de brûler leur graisse, ce qui est bien entendu totalement faux !

      L’alimentation, c’est la base dans le cadre d’une perte de graisse, ensuite le sport peut être inclus en guise de petit bonus, surtout pour la réduction du stress comme je l’explique dans l’article.

      La prochaine étape pour toi, c’est le jeûne, ça te permettra d’aller encore plus loin, crois-moi.

      A très vite Jade et prends soin de toi !

  2. Comme d’hab !
    Super article, la vérité ! ce que j’ai vécu, je suis un homme de 57 ans, 1 novembre 2018 ma compagne me dit ”mon chéri ton ventre ça ne va pas”, je faisais 89 kg pour 1,79 m. Après une année de jeune intermittent et fini le sucre (cacao du matin, pas de chips, pas de boisson sucrée, pas de beurre, pas de fast-food et surtout pas de plat de l’industrie alimentaire …), mais je mange de temps en temps un bon steack frites, des pizzas du resto italien, la vrai pizza… je fais 2 sorties de course à pied par semaine (2 X 8 kms) alors le résultat un an après : 58 ans, 1.79 m (ça n’a pas changé) et 69 kg –> calculez mon IMC. Philippe Liège Belgique

    1. Salut Phillipe :), merci beaucoup pour ton message, ça me fait super plaisir 🙂 ! Je te félicite pour ta perte de poids, c’est génial, et en 1 an seulement, c’est top 🙂 ! Mais je ne suis pas tellement étonné, dès lors que l’on se débarasse de l’alimentation industrielle et qu’on nourrit notre corps avec ce dont il a besoin, les résultats ne se font pas attendre ;). En tout cas, je suis vraiment content pour toi, continue sur cette voie et n’hésite pas à me tenir informé de tes résultats futurs :).

  3. Je ne suis pas du tout sportive mais j’avoue que lorsque je pratique un sport ça me fait énormément de bien à tout les nvx je suppose que je devrais en pratiquer bcp car mon cholestérol a vraiment bcp augmenté et que les médecins m’ont conseillé de commencer à prendre des médicaments mais avant j’ai prit rdv avec un cardiologue qui s’occupe de ces problèmes car g trop de mauvais cholestérol mais aussi trop de “bon ”cholestérol alors je ne comprends pas ce que cela signifie je préfère avoir l’avis d’un pro et toi qque tu en pense ?
    J’aimerais bien avoir ton avis si tu connais le sujet…

    1. Salut Déborah :), Merci pour ton message. Ah c’est assez rare comme situation d’avoir trop de haut cholestérol, je savais que ça existait mais c’est la première fois que je rencontre cette problématique. Pour répondre à ta question, il est difficile de te donner mon opinion parce que plusieurs facteurs peuvent impacter ton niveau de cholestérol : trop de sport, une alimentation riche en huiles transformées, la consommation de sucres et céréales raffinés, la consommation d’alcool, la cigarette, problème de thyroïdes, le taux de masse graisseuse, la surconsommation de caféine, etc. Donc il est difficile de donner mon avis, à ta place, avant de prendre des médicaments, j’essayerais d’optimiser au mieux mon alimentation, et voir comment ça évolue :).

  4. Bonjour M Hakim!
    Votre article est stupéfiant…..et vraiment intéressant. Vos photos avant et après décrivent bien ce que je vie……
    Une question demeure: 
    Qu’est ce que c’est pour vous un exercice intense?
    A quoi faites-vous référence?
    Battements cardiaques?

    J’aimerais mieux utiliser mes séances d’exercices. Je comprends que j’en fais trop …..

    J’apprécie vous lire, j’apprends et j’ l’impression d’être moins seule

    Merci beaucoup!
    Nathalie

    1. Hello Nathalie 🙂 ! Merci infiniment pour votre message, je suis ravi que mon article vous ait plu ;).

      Pour répondre à votre question, pour reconnaitre un exercice à haute intensité, vous devez écouter votre corps. Lorsque vous estimez que vous êtes à 80-90% de votre effort maximal, vous êtes en train de réaliser un exercice à haute intensité. Théoriquement, vous le sentez de par vos ressentis, vos battements cardiaques, votre respiration.

      Un autre test assez drôle que vous pouvez réaliser, c’est le test de la voix durant l’effort. Si vous arrivez à parler et à chanter durant votre effort, c’est un exercice à basse intensité. Si vous arrivez à parler mais pas à chanter, c’est un exercice à intensité modéré. Si vous n’arrivez à faire ni l’un ni l’autre, alors vous êtes probablement en train de faire un exercice à haute intensité :D.

      Voilà, j’espère avoir répondu à votre question Nathalie. A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quoi Manger pour Maigrir rapidement avec 7 recettes minceur facile à réaliser - sante dacier
Article suivant :

Quoi Manger pour Maigrir Rapidement ? Ma Journée Type avec 6 Recettes Minceur Facile à Réaliser pour l’Été

Quoi Manger pour Maigrir Rapidement ? Ma Journée Type avec 6 Recettes Minceur Facile à Réaliser pour l’Été