L’Epigénétique : Comment vos Gènes peuvent Changer votre Vie…et votre poids ?

L’Epigénétique : Comment vos Gènes peuvent Changer votre Vie…et votre poids ?

Cela fait plusieurs années que vous vous battez contre votre poids.  

Vous avez essayé tous les derniers régimes à la mode, essayée toutes les techniques que l’on vous a recommandées, mais rien ne semble fonctionné.

Peu importe ce que vous faites, vous revenez toujours à la case départ.  

Vous commencez donc à vous poser de sérieuses questions. 

Vous pensez que vous n’êtes pas comme les autres et que vous faites partie de celles qui ont eu la malchance d’avoir hérité de la mauvaise génétique.

Vous pensez donc à abandonner parce que vous êtes persuadé que vous n’y arriverez jamais. 

Vous pensez que rien ne sert de vous battre, et que vous devez accepter votre situation, aussi contraignante soit-elle.

Si c’est votre cas, alors laissez-moi vous dire une chose : vous avez tort !

Pendant de nombreuses années, j’ai aussi pensé que la génétique était un facteur figé… 

Mais c’était avant que je m’intéresse plus en profondeur au fonctionnement de nos gênes, et que je découvre une science récente : l’épigénétique. 

Cette science va complètement changer la vision que vous avez de la vie, et va vous donner beaucoup d’espoir pour votre avenir.

Aujourd’hui, vous êtes sans doute convaincu que vous êtes prédisposé à être obèse, en surpoids, à avoir un cancer, du diabète ou quelconque maladie…

Vous êtes sans doute convaincu que peu importe ce que vous faites, vous ne pouvez pas lutter contre votre génétique…

Mais si ce n’était pas le cas…

Si je vous disais aujourd’hui, qu’à l’intérieur de vous, se trouve la clé pour devenir celui ou celle que vous souhaitez devenir ? 

Si je vous disais que ce que vous croyez être une malédiction était en faîte une des plus grandes bénédictions que la nature vous a offerte ? 

Vous me prendrez sans doute pour un fou, et vous auriez raison 😃.

C’est pour cette raison que j’ai écrit cet article 😊. 

Aujourd’hui, je vais vous expliquer en détail comment votre vie peut changer vos gênes, et comment vos gènes peuvent changer votre vie.

Voici le programme : 

Mais avant de voir s’il est possible de reprogrammer ses gènes, voyons déjà c’est quoi des gênes.

Vous n’avez pas le temps de lire cet article ?

Pas de problème ! Téléchargez gratuitement cet article au format PDF en cliquant sur le bouton ci-dessous :

C’est quoi des gênes ?

Même si j’ai quelques connaissances de base en biologie cellulaire et tissulaire, je suis loin d’être biologiste 😃.

Donc je vous rassure, ce ne sera pas un cours de biologie, je vais faire en sorte de vous expliquer le plus simplement possible 😊.

Le corps humain est composé d’environ 70 000 milliards de cellules. 

Chacune de ces cellules possède un noyau, comme le jaune d’un œuf, avec à l’intérieur 23 paires de chromosomes, qui sont composées par une série de molécules d’ADN.

Chaque molécule d’ADN est divisée en sous-partie que l’on appelle : les gênes. 

Vous possédez environ un ensemble de 25 000 gènes dans votre corps, c’est ce que l’on appelle : le génome

C’est ce qui forme votre patrimoine génétique, qui fait qui vous êtes aujourd’hui. 

C’est ce qui vous a été transmis par vos parents et grands parents.

Rassurez-moi, j’espère ne pas vous avoir perdu jusque là :).

Voici un schéma pour mieux illustrer ce que je viens de vous dire.

Ça sera, sans doute, plus compréhensible 😉 !

C'est quoi des gênes ? - Santé d'Acier

Ce qui est très important de savoir c’est que chaque cellule de votre corps, que ce soit votre peau, vos organes, vos muscles, contiennent exactement le même ADN donc le même génome.

« Mais Hakim, comment nos organes peuvent êtres différents mais avoir des gènes identiques » 

Très bonne question ! 

C’est ce que nous allons voir un peu plus loin dans cet article 😃. 

Vous allez voir que le corps humain est fascinant 😊.

La naissance de l’épigénétique

« Décoder le génome humain a été comparé avec le premier homme à marcher sur la Lune, mais je crois que c’est plus que cela, c’est un accomplissement exceptionnel, pas seulement pour notre vie, mais également pour l’histoire de l’humanité »

Michael Dexter

Depuis la nuit des temps, nous avons vu notre génétique comme quelque chose de figé.

Une chose sur lequel nous n’avions aucun contrôle. 

Pendant longtemps nous pensions que si nous avions eu la malchance d’avoir hérité d’une mauvaise génétique, il ne nous restait plus qu’à nous suicider 😃.

Mais attendez avant de sauter ! 

Lisez tout de même la suite, cela pourrait vous en dissuader 😉.

En étirant l’ADN des cellules (qui représente quand même près de 2-3 mètres de long), des chercheurs ont pu l’étudier de plus près. 

Ils ont pu remarquer que nous disposions de 2 types de gênes :

  • Les gènes codants, qui représentent 2 % du total de votre génome, c’est là que sont inscrits tous vos traits de caractère physiques comme la couleur et le type de vos cheveux, la couleur de vos yeux, de votre peau, votre sexe, votre pilosité, etc.
  • Les gènes non codants, qui représentent quand même près de 98 % du total de votre génome et qui, pendant de nombreuses années, ont été ignorés par les spécialistes.

Aujourd’hui, dans cet article, nous allons nous intéresser à ces 98%.

S’ils ont été ignorés depuis la nuit des temps, ce n’est pas parce qu’ils étaient considérés comme inutiles, loin de là, c’est uniquement parce que les chercheurs ne savaient tout simplement pas à quoi ils pouvaient bien servir.

Mais ça, c’est du passé.

Depuis quelques années, des chercheurs se sont intéressés à ces 98% et ont pu découvrir que ces gènes, ignorés depuis longtemps, avaient en faîte des capacités extraordinaires dans le fonctionnement et l’évolution de votre corps.

Une nouvelle branche de la génétique, destiné à étudier ces « capacités » est donc né. 

On appelle cette science : l’épigénétique.

C’est quoi l’épigénétique ?

L’Épigénétique, qui veut littéralement dire « au-dessus de la génétique », est la science qui permet d’étudier l’expression de vos gènes. 

Autrement dit : leur capacité d’activation et désactivation sans modification de l’ADN

Bon, dit comme cela, je vous l’accorde, c’est du chinois 😊. 

Mais ne vous inquiétez pas, vous me connaissez, je ne vous laisse jamais dans le flou 😃. 

Vous allez mieux comprendre par la suite 😃.

Cette nouvelle science révolutionne complètement l’idée que nous avions de la génétique.

Contrairement à ce que beaucoup de scientifiques et docteurs pensent, la destinée de vos gènes n’est pas fixe.

Comment vos gênes changent ?

Comme je vous ai dit en début d’article, toutes les cellules de votre corps ont le même ADN.

Néanmoins, les gènes présents à l’intérieur vont agir différemment en fonction de la manière dont ils sont programmés, comme le confirme cette étude.

Par exemple : 

  • Si vous placez une cellule souche dans le cerveau d’un animal, cela deviendra une cellule nerveuse. 
  • Si vous la placez dans son foie, cela deviendra une cellule hépatique. 
  • Si vous la placez dans la moelle osseuse, cela deviendra une cellule sanguine, etc.  

Malgré le même ADN, la cellule va avoir une fonction différente. 

 Ce qui va les faire agir différemment, c’est tout simplement l’épigénétique.

Mecanismes_epigenetiques- Santé d'Acier
Source : Wikipédia

L’épigénétique, c’est comme des étiquettes qui vont être placées sur vos gènes et qui vont indiquer à vos cellules comment ils doivent se comporter, en activant les gènes nécessaires et désactivant ceux qui sont inutiles.

Pour mieux comprendre, comparons une cellule placée avec le même ADN, mais n’ayant pas la même fonction, comme les cellules du foie (hépatiques) et des cellules musculaires.

Voici, par exemple, l’ADN d’une cellule hépatique :

Foie activé - Santé d'Acier

Les gènes (l’épigénome) du foie ont été activés, mais celles des muscles désactivés.

Et si on prend l’exemple d’une cellule musculaire :

Muscle activé- Santé d'Acier

C’est exactement la même séquence ADN, mais les gènes actifs, à l’intérieur ne sont pas les mêmes. 

Ceci explique comment deux cellules parfaitement identiques peuvent avoir deux fonctions différentes en fonction de la manière dont ils ont été « programmer ».

Comme je suis un grand fan des métaphores, voyez vos gènes comme le scénario d’un film ou d’une pièce de théâtre 😃. 

Par exemple, imaginez que vos gènes soient le scénario du film Titanic. 

Vous pouvez avoir 100 films avec le même script, mais différents acteurs, producteurs, caméramans, vous aurez 100 films différents et pourtant le script sera le même. 

Vos gènes, c’est un peu la même chose, vous avez le pouvoir d’interagir (et de communiquer) directement avec eux à travers vos actions quotidiennes. 

C’est vous qui êtes le chef orchestre ou le metteur en scène de votre film.

Vous pouvez avoir le meilleur scénario possible, si le reste ne suit pas, votre film a de très fortes chances d’être bidon.

À la différence d’un scénario pourri, qui peut très bien être rattrapé par de bons acteurs, une bonne équipe de production, une bonne équipe de tournage, et donc finalement cartonné.

Les ¾ des Blockbusters américains en sont un parfait exemple 😉.

C’est ce qu’il se passe lorsque vos cellules lisent votre code génétique (script) présent dans votre ADN.

Le même scénario peut avoir différents résultats.

Retenez que : 

Vous n’avez aucun pouvoir sur votre script (scénario), mais, par contre, vous avez le contrôle sur la manière dont il est joué ou interprété 🙂

Le Dr Randy Jirtle, de la « Duke University » à Durham en Caroline du Nord, a été un des pionniers dans le domaine de l’épigénétique après ses recherches sur les souris agoutis

Ces recherches lui ont permis de devenir l’un des premiers chercheurs à émettre l’hypothèse de la modification génétique par l’environnement.

Il a voulu connaître l’effet que pouvait avoir l’alimentation sur ces souris, connues pour leur couleur jaune et leur prédisposition à développer de l’obésité et du diabète.

Je ne suis pas un grand fan des expériences, réalisé sur les animaux, mais cette étude a été réalisée pour une bonne cause.

Dans cette étude, le Docteur Jirtle a réussi, en changeant leur alimentation, à changer l’expression de leur génome.

En réveillant leurs gènes « dormants », il a réussi à les reprogrammer pour leur permettre de mieux fonctionner et donc de les soigner.

Il y a encore des personnes qui arrivent à douter de la perfection et de l’intelligence du corps humain.

Croyez-moi, le meilleur médicament au monde ne se trouve pas en pharmacie.

La solution à tous vos problèmes se trouve à l’intérieur de vous depuis que vos parents vous ont mis au monde.

Retenez ceci : 

La seule personne au monde en qui vous devez avoir confiance, c’est votre corps.

 C’est la seule personne, dont vous pouvez être sûre qu’il ne vous mentira jamais et qui sait ce dont vous avez réellement besoin. 

Votre unique mission : simplement de lui donner ce dont il a besoin !

Vos gènes se souviennent, s’adaptent et apprennent 

J’ai toujours été fasciné par la capacité d’adaptation de notre corps à son environnement. 

Celui-ci est toujours à la recherche de solutions pour être en bonne santé.

 Je passe la majeure partie de mon temps à apprendre comment je peux l’aider à y arriver 😃.

L’épigénétique nous apprend une chose fantastique :

Vos gènes peuvent lire, écrire et changer.

Votre corps est en évolution permanente. 

Chaque minute, chaque heure, chaque jour, chaque semaine, chaque mois, chaque année et ce, tout au long de votre vie et jusqu’à votre dernier souffle, votre corps va changer, en fonction des signaux que vous allez lui envoyer, mais rien n’est jamais définitif.

En 2005, des chercheurs espagnols ont fait une incroyable découverte dans une étude réalisée sur des jumeaux.

Ils ont pris deux paires de chromosomes de deux groupes de jumeaux identiques : des jumeaux de 3 ans et des jumeaux de 50 ans.

Ils ont examiné, chacun, leur ADN et ils ont pu constater que les jumeaux de 3 ans avaient des gènes complètement identiques, ce qui est tout à fait normal.

Mais le plus étonnant était sur les jumeaux de 50 ans.

Ils avaient, chacun d’eux, des chromosomes complètement différents, avec plusieurs couleurs différentes, tel un sapin de Noël.

Donc, on peut conclure de cette étude que des jumeaux naissent avec, exactement, les mêmes gènes, mais tout au long de leur existence, ceux-ci vont changer en fonction de leur mode de vie.

D’autres études, du même genre, ont été réalisées avec toujours le même résultat : vos gènes s’adaptent et changent en répondant à des signaux chimiques venus de l’extérieur.

Vos gènes sont toujours à l’écoute, ils apprennent et sont toujours prêts à changer durant toute votre vie.

C’est pour cela que deux jumeaux avec le même ADN peuvent développer une santé totalement différente. 

Si l’un d’eux fume, boit et mange n’importe quoi, tandis que l’autre prend soin de sa santé, leurs épigénome (les étiquettes dont on a parlé au début) seront très différents.

Ils n’auront pas les mêmes gènes activés, donc l’un pourra développer des maladies à la différence de l’autre.

Je suis convaincu que notre système est très intelligent si nous lui donnons ce dont pourquoi il a été initialement programmé.

Plusieurs spécialistes pensent que nos gènes peuvent prendre des notes, et se souvenir de ce qu’ils doivent faire avec différents nutriments.

Par exemple, pour renouveler vos os, votre corps a besoin de calcium et de vitamine D.

Les « étiquettes » de l’épigénétique agiraient comme une sorte de post-it où il y aurait écrit par exemple, pour la santé osseuse : 

« Quand il y a de la vitamine D et de calcium, il faut renouveler les os »

Lorsque ces nutriments ne sont pas disponibles, ces gènes seront dormants donc moins d’os serait renouveler, et il y aurait un risque plus élevé d’ostéoporose.

Ceci explique pourquoi, selon le livre « Osteoporosis »de Clifford J. Rosen, si une sœur jumelle mange beaucoup de calcium et qu’elle part vivre au soleil pour faire le plein de vitamine D (cette vitamine étant synthétisé par votre peau grâce au rayon du soleil), tandis que l’autre sœur jumelle reste dans une ville dépourvue de soleil et qu’elle manque de calcium, la seconde sœur jumelle aura beaucoup plus de chance d’avoir des os fragiles et de développer des fractures.

Malheureusement vos gènes ne savent pas (ou s’en foutent), si tel ou tel signal promeut ou compromet votre santé. 

Ils réagissent simplement à chaque stimulus tel qu’ils ont été programmés.

Comment sont influencés vos gênes ?

C’est votre environnement qui influence vos gênes. 

Des chercheurs en épigénétique ont étudié comment nos gènes peuvent réagir à notre comportement. 

Ils ont découvert que toutes les choses que nous mangeons, auxquelles nous pensons, ou que nous respirons peuvent, directement ou indirectement, activer ou désactiver certains de nos gènes.

Laissez-moi vous raconter une petite histoire : 

Mars 1994, un jeune homme passionné de basket-ball rêvait de mesurer 2 min 15 s pour pouvoir intégrer un célèbre club de NBA.

Ce garçon était frustré, car, il était jugé trop petit pour pouvoir pratiquer sa passion et réaliser son rêve.

Malheureusement, il n’avait pas la génétique adaptée : ses parents et ses frères ne mesurant pas plus d’1m80.

 Il était donc difficile, pour lui, d’y arriver.

Mais là où beaucoup auraient abandonné, ce garçon ne s’est pas laissé abattre.

Il a dépensé énormément de temps et d’énergie en s’entraînant chaque jour, avec la volonté de grandir davantage, pour enfin devenir basketteur professionnel. 

Ses parents, voyant l’obsession de leur enfant, l’ont pris pour un fou.

Vous connaissez sans doute ce garçon.

La génétique de Michael Jordan - Santé d'Acier

Cette histoire n’est autre que celle du plus grand joueur de Basket-Ball de tous les temps, le légendaire Michael Jordan.

Après avoir quitté l’équipe universitaire de basketball, en deuxième année, il a grandi de 10 centimètres en un seul Été, et vous connaissez sans doute la suite de l’histoire :).

Il est aujourd’hui le plus grand de sa famille et l’exemple type de l’influence qu’une personne peut avoir sur ses gènes.

Le Dr Bruce Lipton, un biologiste cellulaire, déclare que notre ADN est contrôlé par des signaux extérieurs à nos cellules « incluant les messages énergétiques émanant de nos pensées ».

Mais pas uniquement.

On distingue 3 catégories d’environnement qui influencent l’expression de vos gènes :

  • L’environnement externe spécifique : alimentation, activité physique, eau, produits de beauté, médicaments, cigarette, alcool, produits ménagers, santé physique et mentale de vos parents au moment de votre conception, etc.
  • L’environnement externe générale : localisation géographique, climat, stress, situation financière, problèmes personnels, bonheur, bien-être, relation avec votre entourage, etc.
  • L’environnement interne : tous les facteurs biologiques comme le métabolisme, hormone, génome, inflammation, etc.

Je pense que nous avons sous-estimé la puissance de la phrase « nous sommes ce que nous mangeons ».

Mais moi, j’irais même encore plus loin en vous disant que :

Nous sommes le résultat de tous les choix que nous faisons.

Et ces choix, nous les faisons pour notre vie, mais également celle de nos enfants.

Les chercheurs du « Keck School of Medicine » de Los Angeles ont réalisé une étude pour voir l’impact sur la santé que pouvait avoir des parents fumeurs sur leurs enfants.

Ils ont découvert que les enfants de parents ayant fumé durant la grossesse avaient 1,6 fois plus de chances de développer de l’asthme que des parents qui n’avaient jamais touché à la cigarette.

Pire encore.

Les enfants qui avaient des parents ET des grands-parents qui ayant fumé durant la grossesse avaient 2,6 fois plus de chances de développer de l’asthme.

Pourquoi l’ADN réagit comme cela ?

Difficile de répondre à cette question.

D’un point de vue logique, on pourrait se dire qu’en fumant durant la grossesse, vous êtes en train d’envoyer le message à l’embryon que l’air est toxique et que respirer est devenu dangereux.

Les gènes vont donc s’y adapter et évoluer en conséquence.

Après ce n’est qu’une hypothèse, mais ce n’est pas le plus important.

Ce qu’il faut retenir, c’est que vous avez un impact direct sur l’expression de vos gènes et votre santé, quels que soient les gènes dont vous avez hérité.

L’épigénétique, c’est vraiment un sujet passionnant dont on pourrait parler pendant des heures vu qu’elle ne s’arrête pas à l’être humain. 

Toutes les espèces sont également dotées de cette capacité…

Voyons par exemple le cas des abeilles 😉. 

Le rôle de l’épigénétique chez les abeilles 

Vous êtes-vous déjà demandé comment 2 abeilles totalement identiques pouvaient avoir exactement le même ADN à la naissance, mais avoir 2 fonctions complètement différentes ?

Comment, avec exactement le même ADN qu’une ouvrière à la naissance, une abeille peut devenir reine ? 

Pourquoi, avec le même ADN à la naissance, cette reine peut pondre des œufs à la différence des ouvrières ?

Pourquoi sa durée de vie est plus longue que celles des ouvrières ?

Une étude a été réalisée par le professeur Xu Jiang He, pour analyser le rôle de l’épigénétique chez les abeilles.

 Cette étude a été publiée dans le livre « Molecular Ecology », parut en 2017.

Le professeur a pu découvrir qu’il n’y avait aucune différence génétique à la naissance entre une reine et des ouvrières, excepté une chose : leur alimentation !  

Pendant 3 jours, toutes les larves vont avoir la même alimentation, à savoir de la gelée royale, produite par un certain groupe d’ouvrière, connue sous le nom d’abeilles « infirmières ».

Pour information, la gelée royale est une substance extrêmement riche en nutriments : acides aminés, graisses, protéines, vitamines et bien d’autres.

Après 3 jours, les abeilles « infirmières » vont arrêter de donner de la gelée royale à la plupart d’entre elles, qui passeront donc, à une alimentation composée de nectar et de pollen.

Ces larves deviendront des ouvrières.

Pour des raisons encore inconnues, les abeilles « infirmières » vont continuer à nourrir un petit groupe de larves en gelée royale.

Ces larves deviendront des reines.

Grâce à cette gelée royale, leurs gènes vont s’exprimer différemment malgré un ADN semblable aux ouvrières.

Ce qui va leur conférer des capacités différentes : 

L'épigénétique chez les abeilles - Santé d'Acier
  • Leur taille va augmenter (2 fois plus qu’une ouvrière). 
  • Leur espérance de vie va aussi augmenter.
  • Leur fertilité pour produire des ovaires. 
  • L’absence de « panier » à pollen présent chez les ouvrières, mais dont la reine n’a pas besoin, etc.

D’autres études, comme celle-ci, ont été réalisées sur le sujet, et elles confirment toutes cette théorie. 

Encore un bel exemple de la puissance de l’épigénétique et le pouvoir que peut avoir l’environnement sur l’expression de vos gènes.

Êtes-vous vraiment prédestiné à être en surpoids ou obèse ?

Avant de répondre à cette question, laissez-moi vous parler de moi.

Plusieurs membres de ma famille sont atteints de diabète donc, logiquement je devrais être prédisposé à avoir un niveau de sucre plus élevé que la moyenne.

Or, ce n’est pas du tout le cas.

Je réalise régulièrement des prises de sang qui montrent que ma glycémie est tout à fait normale et bien régulée.

Pourquoi je vous dis ça ?

Oui, j’ai bien des prédispositions à être atteint de diabète, du fait de mes antécédents familiaux.

Néanmoins, si ma glycémie est tout à fait normale aujourd’hui, c’est parce que j’ai su reprogrammer mes gènes grâce à une alimentation naturelle, saine, et équilibrée.

Ce qui, normalement, devrait m’effrayer ne m’effraie pas du tout. 

Je sais ce dont mon corps a besoin pour être régulé 😃.

Retenez ceci :  

Nous sommes tous prédisposés à être malades si nous n’adaptons pas notre style de vie à nos gènes.

Par exemple, nous avons tous des cellules cancéreuses dans notre corps donc logiquement, nous sommes tous prédisposés à avoir le cancer.

Mais ça veut aussi dire que nous sommes également tous prédisposés à être en bonne santé :).

Le cas de la prise de graisse

Ce qu’il faut savoir dans un premier temps, c’est que nos gènes n’ont pas changé depuis 40 ans. 

Néanmoins, durant cette période, nous avons vu une épidémie de personnes en surpoids et obèse.

C’est bien la preuve que ce n’est pas nos « mauvais » gènes qui sont les premiers coupables !

Il est évident qu’il y a quand même un lien, je ne vais pas vous dire le contraire.

Tout comme moi et ma prédisposition à avoir le diabète, vous pouvez également être prédisposé à être obèse si vos parents l’ont été.

Mais si j’ai réussi à reprogrammer mes gènes, je suis convaincu que vous pouvez également y arriver et des centaines de milliers de personnes avant vous, l’ont déjà fait.

Si vous avez plus de facilité à développer des cellules graisseuses que d’autres personnes, c’est OK !

Au lieu de vous lamenter sur votre sort, vous devez juste faire plus attention qu’une personne qui n’a aucune prédisposition, c’est normal, car vous serez plus « sensible face à la malbouffe ».

Mangez donc des aliments sains et ne vous en faites pas pour la suite.

Je vous rassure, personne n’est jamais devenu obèse en mangeant des brocolis 😉. 

Quel est le problème alors ?

Si vous remarquez bien, la quasi-totalité des personnes en surpoids ou obèses ne l’est pas devenue par hasard ou uniquement à cause de leurs mauvais gènes.

Tout comme les membres de ma famille ne sont pas devenus diabétique uniquement parce que leurs gènes étaient défectueux.

Si vous êtes prédisposé à être obèse, ça veut dire que vos gènes sont programmés dès le départ, mais en sommeil. 

C’est votre environnement « obésogènes », qui va faire le reste et permettre d’activer ces mauvais gènes, comme vos cellules cancéreuses n’attendent qu’à être activé.

Comme dit le Dr Chris Kresser : 

Vos gènes chargent l’arme, mais c’est votre environnement qui appuie sur la détente

Ce que vous devez retenir de tout cela c’est que même avec une mauvaise génétique, vous pouvez atteindre votre objectif et perdre du poids.

Vous partirez seulement avec un handicap, et vous devrez vous montrer plus vigilante.

Mais vous savez maintenant que rien n’est figé et que c’est la manière dont vous allez réagir face à cela qui sera le plus important.

Il y a une citation que j’aime beaucoup, c’est :

« La vie c’est 10 % ce qui vous arrive, et 90 % comment vous y réagissez » 

Charles R. Swindoll

Pour résumer :

La génétique dans la prise de poids - Santé d'Acier

Si vous souhaitez en savoir plus sur la perte de poids, j’ai créé un guide complet pour en connaître les causes et découvrir les vraies solutions pour atteindre votre objectif de perte de poids 😉.

Devenez la personne que vous souhaitez devenir 

Vous l’aurez compris, à travers cet article, vos gènes ne doivent pas être votre destinée. 

Vous avez le choix de devenir celui ou celle que vous souhaitez de devenir.

Si vous avez encore un doute sur le pouvoir que l’épigénétique peut avoir sur votre santé, ce qui suit pourrait vous intéresser 😊.

Plusieurs étudesont été réalisées, pour comparer des jumeaux ayant deux styles de vie différent. 

Dans ces études, les chercheurs ont comparé le visage de jumeaux fumeurs et non fumeurs.

La différence est, pour moi, flagrante mais jouons à un jeu !

Essayez de deviner le jumeau fumeur du non-fumeur 😊.

Différence entre un fumeur et non fumeur - Santé d'Acier
Les deux frères fument mais le frère de droite a fumé 14 ans de plus que son frère de gauche. Source : Today
Différence entre un fumeur et un non fumeur - Santé d'Acier
Le même cas qu’au-dessus mais la soeur de gauche à fumée 17 ans de plus. Source : Diply
Différence entre un fumeur et un non fumeur - Santé d'Acier
La soeur de droite a fumé pendant 16 ans à la différence de sa soeur qui n’a jamais fumé. Source : Today
Différence entre un fumeur et un non fumeur - Santé d'Acier
La soeur de gauche a fumée la moitié d’un paquet de cigarettes par jour pendant 14 ans, sa soeur n’a jamais fumée. Source : Diply
Différence entre un fumeur et un non fumeur - Santé d'Acier
C’est plus subtil mais la fumeuse est la soeur de droite. Source : Today
Différence entre un fumeur et un non fumeur - Santé d'Acier
La soeur de droite fume à la différence de celle de gauche. Source : Today
Différence entre un fumeur et un non fumeur - Santé d'Acier
La fumeuse est la soeur de gauche. Source : Diply

Ces images vous montrent la puissance de l’épigénétique.

Vous pouvez très bien naître avec les mêmes gènes que vos frères et soeurs, mais avoir une santé totalement différente. 

Rien n’est fixé à l’avance et vos gènes ne doivent pas être votre destinée.

Dites-vous une chose : 

Ces études n’ont pris en compte que l’aspect physique, je vous laisse donc imaginez leur santé intérieure…

De plus, seulement la consommation de cigarette a été comparé. 

Si vous aviez ajouter à cela une mauvaise alimentation, et une hygiène de vie déplorable, la différence aurait été encore plus flagrante.

Assurez l’avenir de vos enfants 

Il y a une dernière chose sur laquelle j’aimerais vous sensibiliser. 

Les choix que vous faites aujourd’hui vous affectent directement vous, mais pas seulement…

Parce qu’ils affectent également vos futurs enfants si vous prévoyez d’en avoir…

Une étude australienne a été réalisée en 2010 pour savoir si la mauvaise alimentation d’une mère pourrait affecter les générations futures.

Cette étude montre que les enfants nés d’une mère en surpoids sont épigénétiquement programmés pour prendre excessivement plus de gras. 

L'importance de l'alimentation des parents pour le progéniture - Santé d'Acier

Cela veut dire que, sans le savoir, les millions de personnes qui se nourrissent mal dégradent leur santé, mais programme aussi leur futurs enfant et petit enfant à être en mauvaise santé…

N’oubliez pas que tous les événements qui arrivent, durant les trois premiers mois de développement d’un fœtus, peuvent affecter un individu pour le reste de sa vie.

Marcus Pembry, professeur au « Child Health » à Londres croit que « nous sommes tous les gardiens de notre génome ».

Votre avenir, celui de vos enfants et de vos petits enfants dépendent donc des choix que vous faites aujourd’hui.

Faites les bons 😉. 

Le mot de la fin

Que vous croyiez à cette science de l’épigénétique ou non, sachez que vos gènes, dont vous avez hérité, ne sont pas gravés dans la roche.

Vous savez maintenant que vous n’avez pas besoin de vous en prendre à vos parents, bien au contraire, vous pouvez les remercier de vous avoir donné la vie 😃.

À partir de maintenant, je ne veux plus que vous trouviez des excuses, mais plutôt un moyen, c’est votre devoir ! 

Il n’y a pas de problème, mais que des solutions.

 Tout ce qui vous arrive, de bien ou de mauvais, c’est votre responsabilité.

Vous avez beaucoup plus d’influences sur vos gênes que vous l’imaginez. 

Ce que vous pensiez être un cauchemar est en fait une des plus belles choses qui vous soit arrivée.

Vous pouvez transformer la destinée de votre génétique et ceux de vos futurs enfants.

Pour vivre une vie heureuse et épanouie en ayant la bonne alimentation, en gérant votre stress, en pratiquant des activités physiques, en améliorant les relations avec votre entourage, en veillant à la qualité de votre sommeil et en évitant votre exposition aux poisons de votre environnement (comme les produits transformés, les médicaments, etc.).

N’oubliez pas qu’être malade n’est pas le fruit du hasard, vous tombez malades, car vous forcez vos gènes à s’adapter à vos habitudes, au lieu d’adapter vos habitudes à vos gènes.

Les aliments que vous mangez, les activités que vous pratiquez, les pensées que vous avez, l’air que vous respirez, l’eau que vous buvez, le stress que vous ressentez, les personnes que vous fréquentez, le nombre d’heures que vous dormez, etc. 

Toutes ces choses influencent, positivement ou négativement, comment vos gènes vont s’exprimer, ce qui va déterminer qui vous deviendrez.

Peu importe, le type de gènes dont vous avez hérité, je suis convaincu que leur donner la bonne alimentation, et le bon mode de vie vous permettra de les reprogrammer.

Ce qui vous protégera du cancer, de la démence, du vieillissement prématuré, du diabète et j’en passe. 

Cela vous permettra également de contrôler votre métabolisme, votre humeur, votre poids et de vous assurer un avenir radieux pour vous et vos successeurs 😉.

Si cet article vous a plu, alors partagez-le 😉. 

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Qu’avez-vous pensé de cet article?

Avez-vous aussi des prédispositions?

Cet article vous a-t-il permis de reprendre confiance en vous?

Dites-moi tout en me laissant un commentaire ci-dessous, je serais ravi d’échanger avec vous 😉.

En attendant, moi je vous donne rendez-vous dans un prochain article. 

D’ici là, prenez soin de vous 😃. 

À très bientôt ! 

Signature Hakim - Santé d'Acier
  1. Bonjour,

    J’aime beaucoup votre article, qui est facile à comprendre et surtout qui nous apprends énormément de choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comment perdre du poids naturellement - Le Guide Ultime - Santé d'Acier
Article suivant :

Le Guide Ultime pour Perdre du Poids Naturellement et Efficacement

Le Guide Ultime pour Perdre du Poids Naturellement et Efficacement